Photo de Mathilde

Hello ! Je m'appelle Mathilde

Je suis Référente socio-éducative

Mon métier en 5 mots

Mes tribus

J'aime le fait de proposer un rapport simple entre adulte et enfant, de valoriser les compétences non-scolaires, de pouvoir rire et se questionner avec les enfants, de pouvoir questionner le rapport qu'ont les adultes avec les enfants.
Et surtout : de pouvoir laisser un espace de liberté, un espace sécurisé, un espace d'expression aux enfants qui viennent chez nous !
Que les enfants fassent la pub de la Maison de Quartier et ne veuillent plus en décoller !
  • Et en quoi consiste-t-il ?

    Je travaille dans une maison de quartier. J'encadre l'accompagnement à la scolarité, un dispositif qui accueille les enfants après l'école pour goûter, jouer, être ensemble, construire des projets.
    Dans ce cadre, je forme les animateurs encadrant les enfants, je monte des projets culturels, sportifs, de loisirs, je suis en lien étroit avec les familles et suit les enfants sur l'année.
  • Quand vous étiez au collège ou au lycée, qu'est-ce que vous vouliez faire plus tard ?

    Je n'en savais rien! Je savais juste que j'aimais la littérature, le théâtre et l'histoire de l'art...!
  • Et comment êtes-vous devenue Référente socio-éducative ?

    J'ai toujours travaillé en parallèle de mes études, dans le domaine de l'animation. Mon projet s'est affiné après mes études en lettres, quand j'ai commencé à faire des stages : c'est en comprenant ce que je ne voulais pas faire que j'ai trouvé ce que je souhaitais faire..!
    Finalement, l'évidence était sous mon nez : l'animation socio-culturelle me convenait, j'ai découvert de nombreux métiers au sein de ce domaine qui ne se résument pas aux centres de loisirs ! Après une formation d'un an, j'ai été engagée comme référente socio-éducative... avant même d'avoir fini ma formation !
  • Aujourd'hui, que diriez-vous à la personne que vous étiez quand vous aviez 15 ans ?

    Que ne pas savoir n'est pas problématique, qu'il faut se laisser le temps d'affiner son projet ! Et surtout, que parfois l'évidence est là, mais que c'est juste la méconnaissance des métiers qui nous rend confus... Il est donc essentiel de se laisser le temps de chercher, de se tromper, et de trouver.. et se réorienter !
  • Une chose que vous auriez aimé ajouter ?

    On a souvent la sensation qu'on joue notre avenir sur l'orientation ou les premiers stages.. Mais, si on le peut, prenez le temps ! Et on mène souvent plusieurs carrières dans une vie, la réorientation n'est pas un échec ! Courage et persévérance !
  • Merci Mathilde :)

← métier précédent métier suivant →