Photo de Fabrice

Hello ! Je m'appelle Fabrice

Je suis Dessinateur industriel

Mon métier en 5 mots

  • agencement
  • plan
  • bureau d'études
  • dessin industriel
  • autocad

Mes tribus

Mes forces

  • Le pardon
J'aime le côté logique, le fait que ce qui se dessine va devenir réel, s'agencer se mettre en place et être utilisé par autrui. Le fait d'être créateur, innovateur, inspirateur d'idée. Le plaisir de montrer que ce qui parait difficile est facile, accessible. 
  • Comment décririez-vous votre métier à quelqu'un qui n'en n'a jamais entendu parler ?

    Je suis chargé de mettre sur plan ce que va devenir un bâtiment, faire en sorte que l'espace de travail ou de vie soit agréable et fonctionnel. A l'aide d'un logiciel 2D (2 dimensions) ou 3D (3 dimensions) je mets en place dans les bâtiment les tables, les chaises, les cloisons, les murs, les plafonds, la tuyauterie, le personnel tout ce qui fait que ce que vous voyez prend place virtuellement avant de devenir réel.
  • Quel est votre trait de personnalité le plus fort ?

    Le Perfectionnisme qui est aussi un défaut lorsqu'il faut juste interpréter.
  • Quand vous étiez au collège ou au lycée, qu'est-ce que vous vouliez faire plus tard ?

    Je n'avais pas d'idée pas d'envie, pas de désir, je regardais les autres écouter leur envie leur désir et je me disais pourquoi pas, j'ai suivi les traces de mes frères en me prenant des murs, des obstacles.
  • Et finalement, quel a été votre parcours ?

    Chaotique, fait de virages et de voies sans issue, une première seconde catastrophique une moyenne de 7, 6 et 5 par trimestre, une envie de tout arrêter un sentiment d'échec.
    Mon frère ma remis sur la voie, il ma guidé, inspiré : écoute et ne t'amuse pas, tu construis ton avenir, les autres t'auront oublié dans 5 ans.....
    Parti dans l'idée de devenir chaudronnier, soudeur, tuyauteur, plieur, j'ai trouvé ma seconde peine, les mains sales, les odeurs,  j'ai bifurqué, sauté dans une autre voie, et là heureusement mon parcours scolaire ma permis de le faire.
    Partir dans un bureau d'études, plan, conception études... pas facile de changer de voie, il faut s'accrocher, se dire que tout se qu'on étudie ne sera pas utile mais qu'il faut tout étudier pour trouver sa voie.
    Obtenir ses diplômes pour accrocher une chance d'avoir une place dans son métier.
  • Votre plus beau souvenir au travail ?

    La réalisation dans un délai cours d'une étude complète, annuler mes vacances, prendre le pari en deux mois d'agencer 3000m2 de locaux industriel, mettre en fabrication  les matériaux de pose et enfin voir se poser ce que j'avais dessiné.
  • Et concrètement, par quoi sont rythmées vos semaines ?

    Le plaisir d'arriver au travail, de regarder mon espace de travail et de retrouver le plaisir d'innover, de créer, ce sentiment d'indépendance, la joie le midi de se dire je suis fatigué et le soir de me dire je suis en bureau mais je suis aussi fatigué que celui qui est à la chaîne.
  • A votre avis, comment allez vous évoluer dans votre métier dans les années qui viennent ?

    Si je reste là où je suis dans ma société à attendre une évolution, je dirais nulle part.. j'ai l'impression que parfois pour évoluer il faut savoir écraser les autres, alors qu'il faut juste montrer son potentiel, ses capacités à être ou à devenir, et le mieux est de pouvoir s'épanouir tel le papillon qui de chenille ouvre ses ailes et s'envole.
  • Quelle est la valeur la plus importante pour vous, et pourquoi ?

    La sincérité, l'entraide, l'écoute car nous ne sommes pas seuls et on travaille mieux, on évolue d'une meilleure façon si l'on est en groupe à l'écoute des autres. On travaille mieux dans deux têtes que dans une seule. La différence n'est pas une tare, c'est une chance, d'évoluer de devenir ... on rencontre des obstacles et pour les franchir il faut parfois être deux.
  • Une dernière chose à ajouter ? un conseil à donner ?

    La joie d'un travail bien fait repose sur la capacité à pouvoir avoir un avis extérieur sur son propre travail. Prenez le temps de regarder votre travail d'un œil extérieur, prenez du recul.
    Rien ne sert de courir il faut partir à point.
  • Merci Fabrice :)

← métier précédent métier suivant →