Photo de Julien

Hello ! Je m'appelle Julien

Je suis Coordinateur d'équipes et de projets

Mon métier en 5 mots

Mes tribus

J'adore ce métier car chaque jour est différent. Je travaille avec un groupe de 25 jeunes et je trouve que l'accompagnement est un travail extraordinaire qui fait qu'on ne s'ennuie jamais. Et puis le milieu associatif est dynamique, bienveillant et passionnant. J'adore rencontrer de nouvelles personnes, découvrir de nouveaux projets de solidarité. Enfin, j'ai vraiment le sentiment de participer à la construction d'une société plus heureuse et plus juste et cela participe grandement à mon équilibre personnel.
  • Comment décririez-vous votre métier à quelqu'un qui n'en n'a jamais entendu parler ?

    Pendant 6 mois, je dois accompagner une équipe de 25 jeunes en service civique. Ils viennent de tous les horizons culturels, religieux, familiaux. Ont entre 18 et 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap) et mon rôle est de leur faire expérimenter trois valeurs fortes :
    • le travail en équipe
    • la diversité
    • le sentiment d'utilité

    Pour ce faire j'utilise plusieurs "excuses" comme des ateliers, des mises en situation, des rencontres, etc... pour amener les jeunes à vivre des expériences qui vont leur permettre, plus tard, d'être des citoyens accomplis et acteurs positifs de notre société. Tous les jours, ils découvrent ce que ça veut dire de travailler en équipe, d'accepter l'autre, de sortir de sa zone de confort. Ils sont aussi plus solides pour affronter leur futur professionnel car plus conscients de leurs forces, de leurs compétences et de leur originalité.

    Très concrètement, les jeunes de mon équipe travaillent à faire découvrir Paris aux personnes vulnérables (réfugiés, personnes en situation de handicap) mais aussi de faire découvrir les trésors des quartiers méconnus de Paris aux étrangers. Ils assurent cette mission en organisant des balades urbaines gratuites, en organisation des animations ludiques sur les grands sites touristiques ou encore en faisant des vidéos pour montrer les différentes facettes de la capitale.

    Mon rôle dans tout ça est de fournir les outils théoriques et pratiques pour que les jeunes puissent assurer au mieux leur mission. Mais également de veiller à la bonne dynamique de groupe à travers un accompagnement collectif et individuel. Enfin, je crée un tissu de partenaires fort autour du projet pour que les jeunes puissent être exposés au plus de situations différentes possibles. C'est vraiment un travail passionnant.
  • Quel est votre trait de personnalité le plus fort ?

    Je suis quelqu'un de très positif, dynamique et patient. Je vois toujours le verre à moitié plein et aime dénicher les talents cachés de ceux qui sont autour de moi.
  • Quand vous étiez au collège ou au lycée, qu'est-ce que vous vouliez faire plus tard ?

    Je voulais voyager. Du coup je souhaitais m'orienter dans le journalisme ou l'humanitaire.
  • Et finalement, quel a été votre parcours ?

    J'ai fait un Master en Droit International Public puis j'ai terminé mes études en étudiant les sujets humanitaires. Je suis ensuite parti grâce à la formule du Volontariat de Solidarité Internationale en mission de développement pour travailler dans des ONG, pendant 2 en Colombie et 2 autres années aux Philippines.
  • Votre plus beau souvenir au travail ?

    Il y en a tellement. Mon dernier c'est quand une des jeunes qui étaient dans mon équipe m'a appelé pour me dire qu'elle avait un entretien pour devenir surveillante dans un musée alors qu'il y a un an elle pensait que c'était impossible.
  • Et concrètement, par quoi sont rythmées vos semaines ?

    Je suis toujours avec les jeunes, de 10h à 18h. 4 jours par semaine. Soit sur les sites pour les accompagner, soit à les former. Je travaille 1 autre journée par semaine pour tout ce qui concerne le développement des partenaires, l'organisation du planning et le suivi administratif
  • A votre avis, comment va évoluer votre métier dans les années qui viennent ?

    De plus en plus de postes vont s'ouvrir avec la croissance sans précédent de la formule du Service Civique.
  • Quelle est la valeur la plus importante pour vous, et pourquoi ?

    La bienveillance. Il faut toujours garder en tête que les gens veulent être heureux et leur prêter de bonnes intentions. Et en plus, le fait d'être comme ça déteint énormément sur les autres.
  • Une dernière chose à ajouter ? un conseil à donner ?

    Quel plaisir d'être heureux au travail et de grandir en tant qu'être humain en faisant un métier qu'on aime. Même si ce n'est pas toujours possible en fonction du contexte, tout le monde devrait toujours avoir comme objectif de trouver le métier qui le passionne et grâce auquel il va pouvoir s'épanouir.
  • Merci Julien :)

← métier précédent métier suivant →