Photo de Veronique

Hello ! Je m'appelle Veronique

Je suis Contrôleur aérien

Mon métier en 5 mots

Mes tribus

J'aime la sensation profonde d'être utile à chaque fois que je donne une instruction de contrôle. Je sauve des vies, incognito, et je participe à la vie économique du pays et aux rêves des voyageurs. Et je ne ramène pas de travail à la maison... 
  • Imaginez que vous rencontrez quelqu'un qui n'a jamais entendu parler de votre métier lors d'un dîner. Comment lui décririez-vous ?

    Les contrôleurs, ou aiguilleurs du ciel,  sont les yeux des pilotes, qui évoluent très vite (rapprochement les uns des autres à 1800kms/h) et souvent dans les nuages. Si on attendait qu'ils se voient, ce serait trop tard !. On sert donc d'aiguillage sur les rond-points, ou pour les aligner sur les pistes d'atterrissage. Sans nous, aucun avion ne volerait ! 
  • Votre plus beau souvenir au travail ?

    Tous, toutes les vacations passées devant l'écran radar, toutes les séquences dont on se relève , en se disant, à la fois, "ouf c'est fini", et "yes, t'as fait un beau boulot!"
  • Votre trait de personnalité le plus fort ?

    Caractère fort, gestion du stress et de la prise de décision. 
  • La valeur la plus importante pour vous ?

    Humilité et remise en question, l'erreur est humaine, nous ne sommes pas des robots, mais de chaque erreur, nous devons tirer une leçon 
  • C'est quoi "réussir" dans votre métier ?

    Qu'aucun avion ne se frôle! et que le plus d'avions possibles obtiennent ce qu'ils demandent...Notre qualité d'expert étant reconnues, nous avons tous , en plus, sur volontariat, la possibilité d'effectuer des missions en parallèle (enseignement, design de l'espace, paramétrage d'interface, analyse et enquête) etc... 
  • Comment voyez-vous votre métier dans 10 ans ?

    Les mêmes missions, mais dans un environnement de plus en plus informatisé, avec de plus en plus d'outils d'aide stratégiques et tactiques pour faire face à la montée du trafic et faire cohabiter sécurité et performance.
  • Quand vous étiez au collège ou au lycée, qu'est-ce que vous vouliez faire plus tard ?

    Etre utile et bien gagner ma vie
  • Combien de métiers avez vous exercé avant celui-ci, et lesquels ?

    Je l'ai choisi à 16 ans, en lisant un livre (Airport de Arthur Hailey), et je l'ai fait, plus une dizaine de missions d'expertise, pour terminer ma carrière en tant que directeur sécurité.
  • Quel conseil donneriez-vous à un jeune de 15 ans qui veut faire votre métier ?

    Travailler les 2 matières qui démontrent un esprit rationnel et scientifique (maths, physique), travailler les 2 matières qui servent à la sélection entre tous les esprits rationnel et scientifiques ! (français, et anglais avec des voyages linguistiques) ; comprendre que les efforts de maintenant sur 3 ans, sont le bonheur pour 50 ans ensuite. Par contre il est absolument nécessaire de travailler aussi la confiance en soi et l'acceptation de l'erreur. Vouloir être parfait, ou ne rien apprendre de ses échecs, mènent au cul de sac. 
  • Merci Veronique :)

← métier précédent métier suivant →